L'industrie pharmaceutique

        

En vertu du Code des règlements fédéraux, Titre 21, Section 820.70 (e), publié par la FDA (Food and Drug Administration), « chaque fabricant est tenu d'établir et d'appliquer des procédures en vue de prévenir la contamination de l'équipement ou du produit par des substances qui risqueraient vraisemblablement d'avoir des effets dommageables sur la qualité du produit. »

En 2011, l'Organisation internationale de normalisation (ISO) a défini une nouvelle classe de qualité d'air afin de satisfaire aux normes de fabrication les plus rigoureuses imposées dans l'industrie pharmaceutique. La classe 0 correspond aux exigences les plus strictes en matière de qualité d'air, limitant ainsi toute contamination par l'huile que ce soit sous forme liquide, d'aérosols ou de vapeurs.

Certifiées classe 0, les technologies d'air comprimé sans huile développées par Ingersoll Rand permettent aux laboratoires pharmaceutiques de respecter cette réglementation en garantissant des processus de production dépourvus à 100 % de contaminants générés par le compresseur.

Ingersoll Rand propose également des solutions de location, des programmes CARE, ainsi que des audits des systèmes d'air comprimé conformément aux exigences en termes de bonnes pratiques de fabrication (BPF) et de technologies d'analyse des procédés (TAP). Innovant, l'outil Intellisurvey confère les moyens de surveiller et d'analyser l'efficacité du système d'air installé afin de déterminer les solutions à mettre en œuvre pour garantir un niveau de fiabilité et de rendement optimal.

Gains de rendement, limitation des risques, réduction des déchets : nous mettons plus de 145 années d'expérience à votre service pour vous aider à gagner en fiabilité, optimiser le temps d'utilisation de votre équipement et atteindre vos objectifs de développement durable. 

Dans quelle mesure la qualité de l'air comprimé influe-t-elle sur vos lignes de production ?

Fabrication et revêtement de comprimés
L'air comprimé est une méthode fréquemment utilisée pour dépoussiérer les comprimés et pulvériser le revêtement sur les comprimés. Un air sans huile de classe 0 garantit un degré de pureté plus élevé du produit et élimine les risques en termes de rejets et/ou d'enjeux sanitaires liés à la contamination par l'huile.

Mélange et rétention
L'air comprimé permet d'exercer un phénomène de surpressurisation sur les réservoirs de mélange et de rétention afin de garantir l'intégrité/la stérilité du produit. Un air sans huile de classe 0 limite le risque de contamination par l'huile qui fragiliserait cet équilibre délicat.

Conditionnement, emballage et embouteillage des produits
L'air comprimé est souvent en contact direct avec le produit et/ou l'emballage lors du conditionnement/dosage, de la mise sous blister et de l'embouteillage. Un air sans huile de classe 0 évite de transmettre au produit toute forme de contamination due à l'huile.

Applications aseptiques
Dès lors que votre application exige de l'air aseptique, un air sans huile de classe 0 s'impose. La contamination par de l'huile peut nuire au rendement des filtres à particules à haute efficacité. Un air sans huile de classe 0 garantit un air stérile et sa répartition 

                     

        

Contact our experts:

Prénom*
 
Nom de famille*
 
Compagnie*
 
Pays
Code postal*
 
Email*
 
Téléphone*
 
Type de demand*
Commentaires*